· 

Orientations diocésaines pour les funérailles

Mgr Dognin publie les « Orientations diocésaines pour les funérailles » en date de ce 2 novembre, jour où nous commémorons tous les fidèles défunts.

 


Comme l’indique notre évêque, en « Avant-propos », ces orientations sont le fruit de tout un travail engagé depuis plusieurs mois, prenant en compte l’expérience acquise depuis une vingtaine d’années, les mutations dans les manières de vivre la mort et le deuil, et la prise en compte par l’Eglise des sollicitations multiples des familles en deuil. Les Assises des funérailles, à Pleyben, en mars 2019, ont été le lieu d’écoute et d’échange nourrissant la réflexion commune. Les funérailles chrétiennes sont plus que jamais « le lieu favorable de l’annonce de la foi où se découvre et se vit le mystère de la Résurrection. »

Il n’y a pas dans ces orientations diocésaines de « révolution », mais plutôt un rappel et une invitation à continuer ce qui a été entrepris, avec les adaptations nécessaires.

 

- rappel au sujet des points d’attention concernant la proximité avec le Ressuscité, les familles, la Parole de Dieu…

 

- Dans la mise en place des paroisses « nouvelles », rappel de la place de chacun à des titres divers. Rappel nécessaire dans notre paroisse Sainte Anne : « Les prêtres et les diacres demeurent les ministres ordinaires de la célébration des funérailles », (c’est-à-dire, que sans remettre en cause la place des « guides », la présence des prêtres ne devrait pas être perçue comme « exceptionnelle » !)


- rappel concernant les lieux et étapes prévus dans le rituel des funérailles : le lieu où repose le défunt, l’église, le cimetière, et aussi l’importance de l’écoute des familles et l’écoute de la Parole de Dieu, l’importance des rites dans leur sobriétés, la place de la célébration eucharistique à l’occasion des funérailles…


- Enfin, les orientations abordent quelques points particuliers relatifs à la pastorale des funérailles, à la formation des acteurs, aux relations avec les entreprises de Pompes Funèbres.

 


Des rencontres à l’échelles des archidiaconés, en ce qui nous concerne, avec les paroisses de Morlaix, Saint Pol de Léon, Landivisiau et Carhaix seront proposées au cours de l’année 2020, mais nous aurons également des rencontres par communauté locale ou de la paroisse Sainte Anne-Châteaulin afin d’évaluer nos pratiques et voir comment nous accueillons ces orientations.

 


Christian Le Borgne, curé